Laila Sage

Voyageuse du monde et gitane musicale, elle se nourrit avec passion et insatiable curiosité des traditions musicales des pays où elle pose son sac à dos. En Italie, où elle vit pendant 8 ans, elle découvre la tradition polyphonique et participe pendant plusieurs années à la chorale de chant populaire Voci di Mezzo dirigée par le Maestro Angelo Pugolotti. Avec Lorenzo Valera, elle fonde le duo puis quartet Tez et le quartet vocal Cantarei qui mettent au cœur de leur répertoire la tradition orale italienne et européenne prêtant l'oreille aux langues minoritaires et aux chants sociaux et de lutte. Agitatrice culturelle, elle participe entre autre à la création de l'association PassAmontagne avec laquelle elle organise plusieurs stages de formation au chant polyphonique en France et en Italie. En 2015 et 2016, sa curiosité la porte au sud du monde, entre Chili, Argentine , Pérou et Bolivie où elle se nourrit de la tradition musicale sud-américaine et organise une tournée de stage et concerts de plusieurs mois en Europe avec un musicien argentin, Gustavo Berjeli, murguiste et tanguero. Elle prend part à Valparaiso au groupe d'art-thérapie Lotus de Verano avec des femmes victimes de maltraitances et s’intéresse plus largement aux usages communautaires et thérapeutiques de la voix