Santa Barbara

Tous les contenus peuvent être écoutés, téléchargés et diffusés gratuitement.
Si vous voulez nous soutenir, cliquez ici. Votre don nous permettra de continuer à offrir notre contenu gratuitement et sans publicité.

Anche 'l mio padre sempre me lo diceva
di star lontano dalla miniera

ed io testardo ci sono sempre andato
finché di una mina mi ha rovinato

finché una mina di quella galleria
mi ha rovinato la vita mia

non c'è né medici nemmeno professori
che fan guarire quei giovan minatori

o santa Barbara o santa Barberina
dei minatori sei la regina.

o santa Barbara o santa Barberina
dei minatori sei la rovina

Mon père me le disait sans cesse
de ne pas m’approcher de la mine.

Et moi, tetû, j’y suis toujours allé,
jusqu’à ce qu’un explosif m’esquinte.

jusqu’à ce qu’un explosif de cette galerie,
esquinte ma propre vie.

Il n’y a pas de médecins ni de professeurs
qui guérissent ces jeunes mineurs.

Oh Sainte Barbe, oh petite sainte Barbe,
des mineurs tu es la reine.

Oh Sainte Barbe, oh petite sainte Barbe,
des mineurs tu es la ruine

Chant traditionnel des mineurs de la Val Trompia, enregistré par Bruno Pianta chez la famille Bregoli de Pezzaze (Brescia) en 1975,  répandu dans tout le nord d’Italie.

Cette version que nous avons connu grâce à la magnifique interpretation du Nuovo Canzoniere Bresciano, appartient au répertoire de la famille Bregoli, des frères qui ont voyagé de mine en mine, en Italie et en Europe et ont appris et colportés des dizaines de chansons racontant la condition des mineurs tantot avec forte ironie, tantot avce tout le desespoir que ce travail si dur inspirait.

Sur le thème des chants de la mine, écoutez le podcast Echos de gallerie, une conférence chantée Terracanto.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
2 + 7 =