14 décembre 2019: contre la violence policière, en mémoire de Giuseppe Pinelli

« Quella sera a Milano era caldo, ma che caldo, che caldo faceva... »

Si vous chantez dans une chorale militante ou si vous avez déjà participé à une rencontre de chorales, peut-être connaissez-vous la Ballade de Pinelli. Qui était donc ce Giuseppe Pinelli dont parle la chanson ?

Militant anarchiste injustement accusé du massacre de Piazza Fontana en 1969 , il « tombe » de la fenêtre du commissariat où, depuis trois jours, il subissait un interrogatoire. Pour les autorités et la police, il s’agit d’un accident.  Pour le reste du monde, c’est un assassinat. Une vérité qui dérange et qui circule grâce, aussi, à une chanson improvisée par quatre jeunes anarchistes le soir même des funérailles de Pinelli. 

Pour célébrer le cinquantième anniversaire de sa mort, à Milan, le 14 décembre 2019, une chaîne humaine musicale sera organisée par les filles de Pinelli; le Circolo Anarchico Ponte della Ghisolfa, auquel Pinelli appartenait, proposera de son coté une manifestation le 15.

A Marseille, la Lutte Enchantée et Terracanto organisent le meme jour une déambulation chantée contre les violences policières et d'Etat.
Cliquez ici pour le programme détaillé du week end 

Afin de prévoir au mieux votre venue, merci de vous inscrire dans le tableau avant le 2 décembre.
https://lite.framacalc.org/RYKomfQluK

Pour télécharger les voix séparées de la Ballata del Pinelli, les paroles, la traduction et la grille d’accords des deux versions principales: https://nextcloud.alekos.net/s/T6aAriLd4i6Gcce

Pour écouter le podcast sur Pinelli:
Giuseppe Pinelli : une épine dans le flanc du pouvoir
Un podcast de Yaëlle Lucas et Lorenzo Valera